Translate

29 août 2010

Burundi: Térence Sinunguruza nommé 1er Vice-Président

Térence Sinunguruza et Gervais Rufyikiri viennent d’être approuvés par les deux chambres du Parlement avec une majorité absolue. La liste des ministres peut tomber à tout moment.
  
Comme le prévoyaient déjà les observateurs, les deux hommes, choisis par le président Pierre Nkurunziza, ont passé sans problème cet après midi entre les mailles des deux chambres législatives. Térence Sinunguruza est élu avec 97 voix pour et cinq contre et un nul alors que Gervais Rufyikiri est plébiscité avec 101 voix sur 102 présents et un qui est parti avant le vote.

 Au Senat, 37 sénateurs sur 39 votent pour Térence Sinunguruza et tous les 39 sénateurs élisent  à l’unanimité Gervais Rufyikiri.  Signalons qu’un décret de nomination est déjà sorti. De formation juriste, Térence Sinunguruza, cadre influent du parti UPRONA et natif de Mwaro, a longtemps occupé les postes de ministre de la Justice et des Relations Extérieurs avant de devenir parlementaire. 
Membre fondateur du mouvement puis parti CNDD FDD, Gervais Rufyikiri, ressortissant de Gitega, est un docteur ingénieur en Agronomie et présidé dernièrement le Sénat


Admin@2010

1 commentaire:

Crescent a dit…

Un autre haut dignitaire sauvé, un avantage ou un inconvénient pour le pays?

On pourrait avoir des doutes sur la véracité des propos tenus par des uns ou des autres si on n'est pas sur le terrain pour voir, inspecter et expérimenter la réalité sur terrain. Nous entendons que tel ou tel autre est chrétien alors que les fruits ne se manifestent pas sur terrain. Notre cher président est sauvé, mais d'aucun se demande pourquoi il n'agit pas face à des situations qui nécessite son intervention. Disons que son entourage ne lui favorisait pas durant ce mandat qui vient de s'écouler. Quoi qu'il en soit, pour ce mandat qui vient, il est en train de créer un entourage "sain", et des gens disent que Térence SINUNGURUZA est un "mukizwa" au vrai sens du terme, les chrétiens de l'Eglise El Shaddai et les autres en témoignent. Pourra-t-il, avec Pierre Nkurunziza, diriger et faire prospérer le Burundi selon le coeur de Dieu? Je le crois bien, attendons et voyons.

Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.